AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 [chronique] Un cra-venturier

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jewels
Givré
avatar

Nombre de messages : 302
Age : 27
Date d'inscription : 13/02/2007

Feuille de personnage
Classe: Féca
Sexe: Masculin
Niveau:
121/200  (121/200)

MessageSujet: [chronique] Un cra-venturier   Jeu 24 Mai - 19:26

[hrp] Voila un début de chronique que j'avais fait pour mon premier perso ya pas mal de temps déja

Bonne leture n'hesitez pas à me dire ce que vous en pensez Wink [/hrp]

Jewels s'avança au centre du jardin , entre plusieurs banc à l'ombre. Il invita tout le monde à s'approcher et il se racla la gorge avant de commencer son récit :

Voici une histoire qui m'a été contée par un ami il y a fort longtemps, je vous la retranscrit telle que je l'ai entendu à l'époque donc ne vous étonnez pas de la premiere personne que je vais employer


Cela faisait des mois que je me demandais comment le monde était à l’extérieur de ma forêt natale située au cœur des vastes plaines. Ma mère me disait souvent que ce monde dangereux n’était pas fait pour les Cras et le sage, qui par ailleurs était le seul à ne s’être jamais aventuré à l’extérieur, prétendait que d’innombrables créatures monstrueuses y vivaient. Seulement la vie dans une forêt n’était pas faite pour un Cra impétueux. C’est pourquoi je décidai de m’enfuir de cette vie monotone et d’explorer des terres inconnues . Je redoutais cependant les créatures maléfiques dont parlait le grand sage et je me rendis donc au cours d’entraînement à l'arc tous les jours durant les trois semaines qui précédèrent mon départ. Aux questions de ma mère sur la raison de cet engouement soudain pour les armes je prétextais simplement une nouvelle passion.



Deux jours avant le jour prévu pour mon départ, je rendis visite à mon oncle Grimao afin qu’il me lègue le fameux arc ayant appartenu à un ancêtre de notre famille et se transmettant de génération en génération. La porte de sa cabane était entrouverte et j’avais un très mauvais pressentiment ; après avoir frappé plusieurs fois sans réponse, je décidai d’entrer, de moins en moins rassuré. Je senti une odeur désagréable provenant de la cuisine. Je pris mon courage à deux mains et avançai d’un pas décidé vers la cuisine en criant :



-Oncle Grimao ? C’est moi, Smilha ! Tu es là ?



Mais aucune réponse. En entrant dans la cuisine, je cru m’évanouir. Une créature de trois mètres de haut était accroupie sur le cadavre de mon oncle. Sa peau d’une couleur grise était toute ridée, ses énormes crocs sanglants étaient plantés dans le corps gisant de Grimao, et ses petits yeux rouges me fixaient tandis que le géant continuait de dévorer mon oncle comme si de rien était. Je me dis alors que la seule solution de m’en sortir était la fuite. Au moment où je me préparai à courir vers la sortie, le Mulou, lassé de son repas se redressa face a moi. C’est à ce moment que je remarquai l’énorme massue posée à ses pieds. Il la ramassa lentement et la brandit au dessus en sa tête en grognant. La massue fendit l’air et j’eus juste le temps de l’esquiver ; elle s’écrasa sur le sol de la cabane avec fracas. Pétrifié par la peur, je ne pouvais plus faire un mouvement. Le monstre leva à nouveau son gourdin au dessus de sa massive tête et s’élança vers moi. Sans que je fasse le moindre mouvement, ce qui m’était de toute manière impossible, la massue me frôla la tête et alla finir sa course dans le mur accompagné par la bête qui me renversa en étant emporté par son élan. La créature se retrouva dans le jardin situé derrière la cabane élargissant le trou laissé par son arme. Mon corps retrouva alors sa mobilité et je me précipitai vers un placard dans lequel je me cachai espérant que la créature ne me trouverait pas. Tandis que j’entendais le monstre revenir dans la cabane, en faisant un autre trou juste à coté du second, j’aperçus un coffret en argent posé sur le sol du placard. L’argent était un matériau très rare dans la forêt et la seule fois ou j’en avait vu auparavant était lorsque j’était encore tout jeune, à l’école. Ce coffret avait une sorte d’aura étrange qui semblai m’attirer vers lui. J’ouvris donc ce mystérieux coffret ; une lumière éclatante jaillit alors et éclaira entièrement le sombre placard. Eblouis, je mis quelques temps à pouvoir enfin découvrir la source de cet éclat. L'arme de mes ancêtres siégeait fièrement au centre du coffret.



Je saisi l’arme délicatement et entrepris de lire les écritures gravées dans la sublime arme. « gsbjuf upj vo difnjo ». Voilà ce qui était écrit. Cette langue était du Cra ancien et je me souvins que mon maître m’avait dit que personne dans cette forêt ne savait lire cette mystérieuse langue. Je décidai donc que ma première quête si je me sortait des griffes de la bête serai trouver quelqu’un capable de lire cette inscription. Les grognements frénétiques du monstre me ramenèrent subitement à la réalité présente. Je mis l’arme sur mon dos et scrutai la cabane à travers le trou de la serrure. La bête avait repris son repas ; un frisson de rage parcouru mon corps et je saisi l'arc que j’armai d’un flèche empoisonnée de ma confection tout en ouvrant avec fracas la porte du placard. Je tirai alors la flèche qui parti a une vitesse incroyable et alla s’enfoncer profondément dans l’épaisse peau de la créature. Je ne pus voir la zone dans laquelle la fléchette était rentrée car la bête l’avait déjà retirée. Le poison aura du faire effet à l’instant même ou la pointe avait touché la peau mais le monstre se portait bien et la piqûre que lui procura la fléchette le rendit fou de rage. Il avait oublié sa massue à l’extérieur et il ne pouvait apparemment pas exprimer sa fureur sans cet instrument il ressortit donc en faisant un troisième trou a côté des deux précédents. Je saisi alors mes quatre autres flèches , j’aperçut la massive créature en train de chercher son arme dans le jardin et lui tirai un nouvelle pointe. Elle n’eu pas plus de succès que la première et je retirai une deuxième puis une troisième et enfin la dernière en ma possession. Le monstre vacilla après avoir reçut la dernière et finit par s’écrouler avec fracas dans les potirons. Je m’approchai lentement du corps massif venant de s’effondrer pour vérifier si il était mort. Mais je découvris avec stupeur que la bête n’était qu’assommée.





Je sortis de la cabane avant que le Mulou ne reprenne ses esprits emportant sur mon dos le corps en lambeaux de mon oncle. Je décidait de l’enterrer au pied de son arbre favori, un chêne, comme le voulait la tradition Cra. Puis j’avançai vers la lisière de la forêt les poings serrés en me promettant de devenir un jour assez fort pour abattre un Mulou et venger mon oncle. Au bout d’une heure de marche, j’arrivai enfin à la sorti du foret. Le spectacle que je vit en sortant m’ébloui presque autant que l’éclat de la mystérieuse arme que j'avais en ma possession ; de vaste étendues vertes s’étalaient devant moi, tandis que le soleil se couchait lentement.







Je parti alors vers les Vastes Plaines voyant pour la première fois de ma vie le crépuscule arriver…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Brolok
Givré
avatar

Nombre de messages : 256
Age : 27
Localisation : Alsace
Classe dofus : Enutrofette
Date d'inscription : 26/12/2006

Feuille de personnage
Classe: Enutrof
Sexe: Féminin
Niveau:
105/200  (105/200)

MessageSujet: Re: [chronique] Un cra-venturier   Ven 25 Mai - 1:40

erf a 1heur - 20 pas la tete a lire, ni les yeux d'ailleurs promis demain je lis en tt cas joli roman :p
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
One-Ghost
Glaçon
avatar

Nombre de messages : 66
Age : 27
Localisation : Tu veux savoir ou je suis ? baisse les yeux et cherche le nain deriere une baguette.
Classe dofus : Eniripsa
Date d'inscription : 18/05/2007

Feuille de personnage
Classe: Eniripsa
Sexe: Masculin
Niveau:
65/200  (65/200)

MessageSujet: Re: [chronique] Un cra-venturier   Ven 25 Mai - 8:36

Ze veux la suite Razz !!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
yayayosa
Givré
avatar

Nombre de messages : 252
Age : 28
Classe dofus : osamoda
Date d'inscription : 10/02/2007

Feuille de personnage
Classe: Osamoda
Sexe: Masculin
Niveau:
112/200  (112/200)

MessageSujet: Re: [chronique] Un cra-venturier   Ven 25 Mai - 17:37

Pas mal,c'est bien écrit, mais on voudrait plus de détail sur l'univers où il vit, sur le personnage en lui même, un scénario original... , enfin plus tu avancera dans l'histoire plus tu trouvera d'idée et mieux ce sera.

Je trouve quand même que l'on arrive un peu vite dans l'action, après sa dépend si c'est juste la narration d'aventure et d'action d'un jeune cra fougeux , ou si c'est une histoire que tu va mener, avec une intrigue un but, un contexte ...

Bon courage à toi et au crâ ^^.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jewels
Givré
avatar

Nombre de messages : 302
Age : 27
Date d'inscription : 13/02/2007

Feuille de personnage
Classe: Féca
Sexe: Masculin
Niveau:
121/200  (121/200)

MessageSujet: Re: [chronique] Un cra-venturier   Ven 25 Mai - 18:52

En fait à la base c'était une chronique que j'avais faites pour un jeux auquel je jouait à l'époque ou j'était en 56k

Crépuscule

un jeu de role en php ( 56 k oblige Very Happy ) où les perso étaient des cases.

Le héros été en fait un wose et il l'assasin un troll ^^'

Il été integré au background du jeu donc ça passai trés bien


Comme j'aimais bien ce petit rp je l'ai retranscrit en version dofus mais ça passe pas terrible désolé ^^'

Je prefere des background plus Heroic fantaisy classique pour écrire j'ai un peu de mal avec dofus mais je vais tenter de refaire une suite différente de l'originale :


En fait dans la premièere version le wose faisait des rêves plus ou moin prémonitoires durant son voyage donc certains chapitres étaient des rêves entiers suivit d'un chapitre on l'on attendait le lien avec le rêve. Par exemple il rêve d'un magicien qui vien le déloger de sa cachette et dans le chapitre suivant il assiste au massacre d'un régiment de gobelin par un démon avant d'être assomé par un survivant et de réveillé chez un druide ...

Enfin bref la fin était pas top car en fait le wose se reveillait dans sa foret natale et rien n'avait eut lieu ... J'avais rien trouvé de mieux ^^


mais je vais changer tout ça :p c'était trop long ( 25 chapitres je crois ) pour finalement tout bazarder avec l'histoire du rêve général( qui est en plus assez classique )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [chronique] Un cra-venturier   

Revenir en haut Aller en bas
 
[chronique] Un cra-venturier
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Ma chronique #5 sur le vin dans le magazine le Denturo
» [Fan-fiction] Chronique des ombres
» Chronique Politique - Le Flamand Rose par LouisHubert
» Intermonde Daily : Chronique du néant.
» [BD] La Chronique des Immortels

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Guilde des Ice-Olator :: Le jardin enneigé des Conteurs-
Sauter vers: